La Poitevine Réseau IXIO

Les enjeux de la formation.

L'accès à l'usage de la route nécessite une démarche éducative exigeante dont les enjeux, en termes de sécurité routière, sont de première importance. Le Référentiel pour l’Éducation à une Mobilité Citoyenne (REMC) est le socle commun de tout programme d’éducation et de formation. Ainsi, les grands enjeux éducatifs portent particulièrement sur :

  • l’accidentalité des usagers âgés de 14 à 25 ans
  • l’accidentalité liée aux deux-roues motorisés
  • la sécurité des usagers vulnérables
  • la lutte contre l’usage de substances psychoactives associé à la mobilité
  • la poursuite de la baisse des vitesses moyennes enregistrées
  • la mobilité durable et citoyenne
  • le risque routier professionnel
  • le vieillissement de la population

L’objectif général est d’amener tout usager de la route à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir.

Pour cela, l’enseignant dispose de plusieurs méthodes, moyens et cheminements pédagogiques adaptés à chaque apprenant.

Les contenus pédagogiques s’articuleront autour de 4 grandes notions qui sont considérées comme acquises lorsque les compétences associées sont maîtrisées par l'élève.

L'usager

Il s'agit de la capacité de l'usager à assumer personnellement ses responsabilités citoyennes, juridiques et sociales.

Le déplacement

Il s'agit de la capacité du conducteur à utiliser un véhicule à moteur rationnellement et en sécurité.

Être un conducteur compétent et responsable

Il s'agit de la capacité du conducteur à préparer ses trajets et conduire le véhicule de façon autonome dans les situations de circulation simples ou complexes et être capable de prendre des bonnes décisions.

Être un conducteur conscient des différents facteurs pouvant influencer sa conduite

Il s'agit de la capacité du conducteur à prendre en compte les facteurs entraînant une dégradation du système homme-véhicule-environnement, prendre les décisions qui permettent d’y faire face, mettre en œuvre les mesures préventives

Les moniteurs évoquent les enjeux durant les cours théorique mais aussi tout au long du parcours de formation de l’élève.

Le déroulement et les conditions de passage des épreuves à l’examen du permis de conduire.

Afin de pouvoir passer l’examen pratique, l’élève doit avoir obtenu au préalable l’examen théorique général (code de la route). Pour passer cette épreuve, il faut avoir au moins 17 ans si vous suivez la formation permis traditionnelle. Si vous suivez un parcours d’apprentissage anticipé de la conduite, l’âge mini est de 15 ans.

Pour valider l’examen théorique général, il faut obtenir au moins 35 bonnes réponses sur les 40 questions proposées (soit faire maximum 5 erreurs au questionnaire).

  • Cet examen se déroule désormais dans des centres agréés (LA POSTE, SGS, etc.), l’inscription s’effectue en ligne directement sur les plateformes dédiées. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous accompagner dans cette démarche.
  • Le jour de l’examen, n’oubliez pas de vous munir d’une pièce d’identité et de votre convocation.
  • Le code est valable 5 ans et / ou pour 5 présentations à l’épreuve pratique.

Le passage de l’examen pratique est soumis à la validation préalable de la progression pédagogique de chaque élève par le Moniteur en charge de sa formation.

  • S’il donne son « feu vert » et que l’élève se sent prêt à passer l’épreuve, l’auto-école communiquera une date d’examen.

L’examen pratique se déroule au Centre d’Examen du Permis de Conduire situé à SAINT-GEORGES-LES-BAILLARGEAUX (adresse indiquée sur votre convocation personnelle).

  • Cette convocation présente les modalités d’organisation à respecter pour se rendre au centre d’examen. Au verso du document, vous trouverez la démarche pour obtenir le résultat sur la plateforme de la SECURITE ROUTIERE.

L’épreuve dure 32 minutes. L’examen pratique a pour objectif de vérifier si vous êtes en capacité de conduire seul sans mettre en danger votre propre sécurité et celle des autres usagers de la route.

  • Vous serez évalué par un Inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.
  • Tout au long du parcours, l’Inspecteur indique les consignes afin d’évaluer vos capacités dans différentes situations :
    • Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
    • Suivre un itinéraire de manière autonome, pendant environ cinq minutes ;
    • Réaliser deux manœuvres différentes, dont une au moins en marche arrière et une à son initiative ;
    • Vérification d’un élément technique du véhicule (à l’intérieur ou à l’extérieur) et répondre à une question en lien avec la sécurité routière et sur les premiers secours ;
    • Respect et application des règles du code de la route ;
    • Aptitude à la conduite économique et rationnelle ;
    • Savoir-être au volant (courtoisie par exemple).

A l’issue de votre passage, l’inspecteur consigne le bilan de compétences dans une grille d’évaluation spécifique.

  • Comme indiqué, le résultat ne vous est pas communiqué directement par l’inspecteur : vous obtiendrez l’information 48 heures après l’épreuve directement sur la plateforme de la sécurité routière.
  • En cas de réussite, vous obtiendrez sur la plateforme le Certificat d’Examen du Permis de Conduire (CEPC) : ce document est valable 4 mois et servira de justificatif en cas de contrôle en attendant de recevoir votre permis de conduire, accompagné d’une pièce d’identité.
A noter : le livret d’apprentissage remis à l’élève présente les principales informations sur la formation et son déroulement (épreuves). Cette information est complétée notamment à travers la convocation personnelle.

Programme de formation

Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul
Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieures et extérieures.
Entrer, s'installer au poste de conduite et en sortir.
Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire.
Démarrer et s'arrêter.
Doser l'accélération et le freinage à diverses allures.
Utiliser la boîte de vitesses.
Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire.
Regarder autour de soi et avertir.
Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité.
Appréhender la route et circuler dans des conditions normales
Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte.
Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation.
Adapter l'allure aux situations.
Tourner à droite et à gauche en agglomération.
Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité.
Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire.
S'arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau.
Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers
Évaluer et maintenir les distances de sécurité.
Croiser, dépasser, être dépassé.
Passer des virages et conduire en déclivité.
Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard, avec respect et courtoisie.
S'insérer, circuler et sortir d'une voie rapide.
Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense.
Conduire quand l'adhérence et la visibilité sont réduites.
Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique
Suivre un itinéraire de manière autonome.
Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie.
Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer.
Connaître les comportements à adopter en cas d'accident: protéger, alerter, secourir.
Faire l'expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur, limiteur de vitesse, ABS, aides à la navigation ... ).
Avoir des notions sur l'entretien, le dépannage et les situations d'urgence.
Pratiquer l'écoconduite.